Beauty Blender VS Pinceau (Concours Inside)

Salut les filles !

Aujourd’hui je vous retrouve pour faire le point sur le teint.

Un peu après tout le monde, et surtout après m’être fait ma propre idée la-dessus, je vais enfin vous parler du beauty blender.beauty-blender

Au cas où vous viviez dans une grotte, vous n’avez pas pu passer à côté de cette petite éponge en forme d’œuf a la couleur rose trop girly.

Plusieurs enseignes l’a propose, on la retrouve notamment chez Kiko, Sephora, H&M et bien sûr Beauty Blender. La mienne, je l’ai shoppé pour quelques clopinettes chez DM (aaah Saint DM).

Sa forme permet une application sans démarcations pour les non-habiles du pinceau. Un bout évasé pour l’application générale et resserré pour les précisions.

J’ai toujours utilisé des pinceaux. Mon coup de coeur reste le Urban Decay ci-dessous, mais en entendant les mérites de cette éponge je me suis dis, pourquoi pas.

m4310476_P1064004_princ_hero

J’aurai dû rester avec mon « pas ».

Alors OK l’éponge est mignonne mais on reste largement en rade de couvrance. Il faut l’humidifier avant et franchement pour la nettoyer c’est galère. Le fond de teint pénètre profondément dans l’éponge et ce n’est vraiment pas hygiénique.

Je l’utilise donc seulement pour appliquer mon correcteur car elle est beaucoup plus douce que tout les pinceaux concealers à mon goût.

Et vous, la beauty blender, pour ou contre ? Si oui, vous l’utilisez comment?

Pour votre propre avis, je vous propose d’en gagner pas un, mais deux beauty blender aujourd’hui. Pour jouer, c’est simple, il suffit de laisser un petit commentaire et de vous abonnez à ma page Hellocoton.

Vous avez jusqu’au lundi 1er juillet, 00h00 🙂

Vos chances peuvent être multipliez si vous me suivez sur Instagram (@caaanelle) et sur Twitter (@absolutlyf).

Publicités

Blogueuse et sans le sous.

IMG_1318

Hello mes beautés!

Hier, durant mon rite quotidien de beauté dans ma salle de bain, j’ai fait un constat alarmant. J’ai énormément de produits de beauté. Du gommage aux crèmes de soins, en passant part des rolls-on et des masques, bref tout y est. Je ne manque de rien. Mais est-ce que j’en ai vraiment besoin?

Depuis que je fais partie du monde impitoyable de la blogosphère, je claque la moitié de mon salaire chez Sephora et compagnie. Je met vingt minutes à lire les compositions de produits, et je trouve toujours un nouvel indispensable à ajouter dans ma salle de bain. Je ne jure plus que par Benefits et Make Up For Ever. J’ai envie de tester pleins de chose. Je me construit un rituel soin bien particulier, bref, j’écoute ma peau et de moins en moins mon banquier.

Tous les jours en flânant sur Hellocoton, je découvre de nouvelles choses. Les blogueuses beautés font des éloges de tel ou tel produit et hop dans mon panier. Loulou devient fou, autant que mon facteur, et il ne se passe pas une semaine sans que je trépigne devant la boite aux lettres.

Mais en ai-je vraiment besoin? Comment était-je avant? Je ne mettait pas de vernis, et je shoppais mes fonds de teint chez Auchan. Aujourd’hui, il me faut un fond de teint, une BB crème, une poudre translucide matifiante, un blush, un enlumineur…WTF?!

Je ne savais même pas que cela existait!

J’ai toujours un RAL dans mon sac alors que je n’en n’avais jamais rien eu à foutre. Et me voilà aujourd’hui, à me poser du vernis, à faire du nail-art, à passer 1h00 dans la salle de bain, et à faire de mon dimanche après-midi un moment de soin et de détente hors-pair.

Je me sens mieux. Je me sens belle. Alors certes mes proches ne le comprennent pas forcément. Quand je rend visite à mes parents, ma mère reste impassible sur le sujet : moi j’ai ma crème, mon FDT, mon khôl, mon anti-rides et puis c’est tout!

Oui mais voilà, j’aime ça. J’aime mettre un coup de Touche éclat sur mes ombres, j’aime appliquer mon fond de teint au pinceau (oui, j’ai même commencer à utiliser des pinceaux!), j’adore travailler mon teint, le gommer, le soigner, l’hydrater.

Futilités? Peut-être, sûrement, mais avouez que c’est drôlement bon !

 

Et vous les filles? Des changements?