2013 dans ta gueule.

Une année s’achève. Comment ça? Tout le monde est au courant sauf moi?

 

208270_1039670831958_8595_n

Il faut dire que je redoute un peu cette nouvelle année ainsi que tous les projets qu’elle apporte. Du renouveau pour le blog qui veux dire trouver du temps et vu comme cela est parti, il faudrait être fou pour être certain que cela marche. Le départ de mes parents en Malaisie signifiant leur dire au revoir, installer Skype, vivre loin d’eux. Reprendre leur maison qui veux dire lancer le préavis, déménager. Tout ce qui me touche en ce moment me rapproche à mes parents. Pour la petite histoire, je suis partie de chez moi jeune, très jeune, souhaitant plus que tout trouver ma liberté, ma voie, et tout ce que les jeunes inconscients sortent comme excuses pour le départ. C’était il y à 2 ans. Deux ans . Ca veux dire quoi deux ans dans une vie? Vieillir, grandir, tout passe si vite. Rappelez-vous. Où étiez-vous il y a deux ans ? Comment étiez-vous ? L’année 2013 me fais peur, pour bien d’autres raisons que je n’exposerait peut-être pas ici, mais tout ce que je peux dire c’est que la vie nous réserve bien trop de surprises, et il faudrait pouvoir faire le tri un peu partout dans nos vies.

Même sur ce blog, j’ai pensé à l’arrêter. Pourquoi? Simplement parce-que j’ai l’impression que nous sommes toutes de trop. Les visites et les commentaires se multiplient juste en annonçant un concours. C’est ça alors ? Il suffit de proposer des trucs gratuits pour que les lecteurs daignent lire ce que tu t’es fait chié à écrire ? D’autant plus que les commentaires me font doucement rigoler. « Salut, je viens de te découvrir et j’adore ce que tu fais! » Ok, venant d’une personne qui affiche clairement sur son profil « passionnée de concours ». C’est quoi ça? « Passionnée de concours »? Non mais sérieusement, je suis une passionnée de la vie mais je ne supportes pas ce foutage de gueule indécent. C’est l’jeu ma pauvre lucette.

Je ne dénigre rien, et cela me fais plaisir de vous faire plaisir, mais sérieusement? Quand vous allez sur un blog c’est pour découvrir une personne, un univers, ou juste tirer tout ce que vous pouvez? J’ai peut-être été trop crédule d’avoir voulu faire ma place ici, gagner un peu de sous par des marques peu scrupuleuses qui t’utilisent et te jettent à la même vitesse à laquelle tu sautes de joie quand chéri rentre.

Parlons de Chéri tiens. Un homme, une présence qui fait partie de moi depuis 4 ans. Chéri si tu me lis, merci. Merci d’ailleurs à tout ceux qui me soutiennent depuis ces deux années, merci à la vie de m’apporter tout ce dont j’ai besoin pour faire mon petit bout de chemin, et merci à vous, qui êtes en train de lire ceci, car c’est grâce à vous que ce blog vit, survit, dans une multitude d’autres blogs plus joyeux les uns que les autres.

 

Merci, et bonne année ! Qu’elle vous apporte tout ce dont vous rêvez en mieux, en espérant que les surprises qu’elle apportera seront constructives, et surtout ne lâchez jamais, car tout finit par arriver.

Publicités