J’ai fait une crise de jalousie.

Liminaire : Aucun animal n’a été blessé durant la scène – Heureuse en ménage – pas jalouse (uhm)

 

 

Oui, non, je ne rigole pas. Je vous avais raconté l’histoire du poulet, qui m’avait quelque peu mis en état de ronchouillarde, mais là, c’est le pompon.

Bon, que j’m’explique. Si certaines m’ont connu sous AbsolutlyFabulous, elles connaissent mon histoire, et le pourquoi du comment j’étais jalouse, et je ne l’étais plus. Une fois après avoir exterminé toutes les vermines-pucelles-connasses-petasses en tout genre, j’avais l’esprit tranquille. Mon loulou il est beau, il est que à moi (jalouse, non, possessive oui), et cetera, et cetera… et on était bien ! Bien ? Que dis-je, heureux !
Vous avez cerné le contexte ? Bref.

Après l’épisode de la nana qui après 4 ans reviens comme une fleur genre « toujours pas libre mon chou? », je n’étais pas sereine, mais, plutôt fière d’avoir un beau mâle en ma possession. Sauf que, sinon cela ne serait pas marrant, la dite donzelle ne s’est pas contenté de son coup d’essai ! Elle a récidivé ! (la salope oui…)

-« Tu peux me rappeler ? »

S’en fût trop. Je suis sorti de mes gonds. Genre, t’as 14 ans, ton amoureux rigole avec la peste du collège et c’est la fusion « touches pas à mon mec d’abord! en plus t’as des boutons et t’es poilue! » Tu vois le genre? Bah c’était pareil, en pire. Et vas-y que les noms d’oiseaux fusent, et que j’te raccroche au nez, et que j’te rappelle parce qu’en fait j’ai pas fini, et que, et que, et que. Stop. Il faut que je me mette du vernis pour me détendre.

Une fois vidée, et un peu (beaucoup) fière de moi, je regarde mon noble destrier qui me regarde avec des mots d’amour pleins les yeux genre « t’étais pas obligé… » et surtout « t’étais ridicule ».

Ouais bon, je lui accorde sa réplique, parce-qu’avec un peu de recul, répéter 20 fois « t’es une vielle meuf » en un lapse de temps minuscule, ça peux paraître honteux. Mais elle m’avais énervé !

 

-« Franchement, je te souhaite bon courage pour le garder toute ta vie parce que je pense vraiment qu’à un moment ou un autre il en aura marre d’être avec une folle dingue, et je lui souhaite d’ouvrir les yeux »

 

Je la bute ?

 

 

Publicités