Je suis RAGE

Salut les filles,

Aujourd’hui on ne va pas parler beauté, ni vernis, ni quoique ce soit qui vous intéresserai, mais plutôt d’une mésaventure qui m’est arrivée.

Jeudi c’était la grève à la SNCF, bon, là, rien d’inquiétant, c’est normal. Je suis donc sortie du boulot plus tôt. J’enfile mes écouteurs, et hop me voilà à attendre le train sous la flotte.

Le train arrive, je monte dans un wagon, sort mon iPhone pour appelé Chéri et le prévenir que j’arrive plus tôt, la sonnerie du train annonce son départ et  BIM ! Tête contre la vitre et 3 mecs m’embarque mon précieux. Je hurle, je crie au scandale, je cours, j’en chope un, je lui arrache sa capuche et il arrive à partir hors du train. Les portes se ferment, je me sens conne, je viens de me faire voler mon téléphone portable. Comme ça. D’un coup, en 10 secondes c’était fini. Je suis RAGE. Je m’effondre littéralement.

Pas de code de verrouillage, donc accès à toutes mes photos, mes messages, mes comptes de réseaux sociaux, mes mails, bref toute ma vie dans ce petit objet.

Quelques passagers me prête leurs téléphones pour prévenir, me plaignent, me comprennent, bref. Je me sens mise à nue.

photo

Photo prise 5 minutes avant le drame…

Arrivée en gare de Versailles, j’accoure prévenir un agent de sécurité qui me dit en rigolant de ne m’inquiéter, que je suis la 100ème personne à cette gare à m’être fait dérober mon bien en deux semaines. Je m’insurge! Pas de sécurité, on sait qui c’est et personne ne fais rien ?!

Je file au commissariat, on prend ma plainte, et me disant clairement qu’elle sera sans suite. Je le cite « nous les fonctionnaires, faut pas trop nous en demander ». OK !

 

Dans quel monde on vit franchement? La peur de retourner bosser, de prendre le train, de se faire voler, de ne rien pouvoir faire, être obliger de fermer sa gueule par ce comme la dit le gentil policier : acheter vous un téléphone pourri et il ne vous arrivera rien. OK bis !

 

Alors les filles, conseils : fini les coques tape-à-l’oeil (adieu ma Marc Jacobs préférée), télécharger l’application « Localiser mon iPhone » et activer l’iCloud afin de pouvoir le bloquer à distance (ce que je n’avais pas fait, évidemment).