Contraception, si on en parlait?

imagesSalut les filles,

Hier, je vous parlais dans le cadre de ma quête du Graal, que j’avais changé de moyen de contraception.

Sans entrer forcément dans les détails, je vais vous expliquer pourquoi, comment, et ce que j’en pense. (Cet article risque d’être un peu long, mais il en vaut la peine).

Tout d’abord, cet article est entièrement personnel, chacune a un corps différent qui réagit également différemment en fonction de ce qu’on lui fait.

J’ai toujours été petite, et menue. Pas fine non, mais un petit peu en dessous de la moyenne. 1.63 cm pour 48 kilos. Je ne m’en plaignait pas, j’ai toujours adoré manger bref, j’étais bien.

Le jour est arrivé où l’on m’a prescrit la pilule. A l’époque, on prescrivait généralement les 3èmes générations car elles ont pour habitude d’être continue et donc argument de choc pour ne pas l’oublier tout les soirs. Maintenant qu’on sait que ce n’est qu’une histoire de fric, bref.

En 3 ans, je n’en ai jamais supporté une seule. J’ai changé tous les 6 mois à peu près. Trop dosée, pas assez, bref jusqu’au jour où mon médecin m’a dit : celle-là c’est la bonne. En deux ans, j’ai pris 25 kilos. OUI ! Je suis allée des gyné en gyné qui me disaient « non la pilule de fait pas grossir » blablabla… Mes habitudes alimentaires sont saines, je fais du sport (uhm, j’essaye du moins d’aller promener le chien tous les soirs), bref aucuns excès. (Pour relire l’article clique !).

Et puis un jour, j’en ai eu ma claque de grossir et de ne pas comprendre. Je suis allée faire des prises de sangs, des analyses et même prendre un rendez-vous chez un psy! Rien à faire.

Après avoir mûrement réfléchi, j’ai décidé de changer de médecin, et d’aller voir une diététicienne. Ça m’a fait l’effet d’une bombe.

-« Mais, vous devriez vous faire poser un stérilet! »

Un quoi?!

C’est vrai qu’en y réfléchissant bien, on ne nous en parle pas. Les anciennes générations de gynéco vous le diront : on ne met pas de stérilet à une jeune femme n’ayant jamais eu d’enfant.

Pourquoi d’ailleurs ? Aucun ne vous le diront.

Et pourtant… Après avoir donc essuyé plusieurs refus, j’ai trouvé un gynéco qui acceptait de me le poser (et un vieux en plus!).

Attention par contre, je ne parle pas de DIU hormonal qui balance au corps le même nombre de merde que la pilule mais d’un DIU en cuivre. Le cuivre qui a une action spermicide reconnu et plus efficace de la pilule ! Oui mesdemoiselles! Mais ça on nous le dis pas, sinon les grands labos-méchant-tout-pas-beau ne serait pas content.

Un peu comme la coupe menstruel (je vous invite à retrouver l’article ici)

Bref, cela fait 2 mois, je n’ai pas eu de douleurs monstres ou de règles qui durent des semaines (DOCTISSIMO EST TENU PAR DES GENS PERDUS!) et j’ai perdu 7 kilogs! en 1 mois ! Ouais, voilà.

 

Je vous conseil d’en parler avec votre gynécologue la prochaine fois que vous lui rendez visite 🙂